Psychothérapeute – Psycho-énergéticien – Soins énergétiques – Géobiologue – Formateur- Patrick Allongue

Thérapeute énergéticien – psycho-énergéticien -Géobiologue – Formateur – Conférencier

patrick

Patrick vous propose :

  • Des soins énergétiques

Horaires de consultations au cabinet de soins de Seillons Source d’Argens.

Lundi au vendredi (hors jours fériés)

9h00 à 12h00  et de 14h00 à 18h00

Sur rendez-vous uniquement en appelant le  06 64 73 44 43

cabinet de patrick Allongue
Cabinet de patrick Allongue
  • Formations professionnelles

Patrick vous propose de devenir professionnel de la santé ou pour vous former en tant que particulier, de suivre une formation complète comme praticien en psycho-énergétique, dispensée sur 3 voir 4 niveaux, cet enseignement vous permettra de parfaire à un accompagnement thérapeutique de qualité auprès de vos clients. Simples et efficaces, les protocoles sont utilisables immédiatement.

  • Conférences

Vous Pouvez  suivre des conférences, nous vous informons des dates et heures.

formations et conférences de Patrick Allongue
formations et conférences de Patrick Allongue

Visitez mon site

La psycho énergétique par Patrick Allongue

Nos difficultés actuelles peuvent provenir d’évènements traumatisant de notre vie, mais elles peuvent aussi prendre leur source dans nos vies passées, de nos anciennes mémoires. Ce qui nous est arrivé, ce que l’on a fait, dit, pensé laisse comme une empreinte dans nos cellules, dans nos corps . L’information s’est cristallisée dans  cette mémoire cellulaire, et elle nous suit de vie en vie. Elle peut générer un mal-être, des maladies que l’on ne sait pas expliquer (le mal a dit) Cette mémoire peut aussi provoquer des blocages: manque de confiance en soi, colère, angoisse…

La mémoire cellulaire

Chaque cellule contient toute l’information de l’ADN, mais elle n’en code qu’une partie. Par exemple, les cellules des yeux même si elles contiennent toutes les informations de l’ADN, elles ne vont décodées et exprimées que la partie concernant les yeux.

Grâce à la physique quantique, il est possible d’étudier la matière en allant de plus en plus loin dans l’infiniment petit. An niveau cellulaire, l’exploration du noyau conduit à l’ADN. A l’extrémité des codons composant l’ADN, nous trouvons des brins de télomères faits d’énergie lumineuse. Toutes les cellules émettent un rayonnement lumineux. Au niveau de la membrane de la cellule sont sécrétés des neuropeptides qui permettent la circulation de l’information entre les cellules. Et c’est l’énergie lumineuse associée aux neuropeptides qui représentent la conscience de la cellule. Cette conscience cellulaire porte les informations propres à la vie .

Pour résumé, chaque cellule est faite d’énergie lumineuse (contenant de l’information) et communique avec les autres cellules via les neuropeptides.

L’ensemble de ce qui est mémorisé dans les cellules est transmis au cerveau par le niais de flux liquidiens (le sang et la lymphe).

Notre corps ressemble à un vaste réseau de communication.

Quelles informations sont mémorisées dans les cellules?

Tout, absolument tout est mémorisé dans les cellules. La capacité de la mémoire cellulaire est immense, et elle garde toutes les informations, tout ce que nous avons vécu ou ressenti depuis la conception, la vie intra-utérine, la naissance, la petite enfance, la vie adulte…jusqu’à l’instant présent.

Cette mémoire ne s’arrête pas au vécu de notre vie. En effet, nous sommes issue de deux cellules: une de notre père et une de notre mère. C’est pourquoi, nous portons aussi le bagage de nos parents, et de nos ancêtres. Les informations sont transmises de générations en générations.

Le temps

Le temps est cyclique. On peut observer l’alternance du jour et de la nuit, des saisons, des lunaisons. Ce phénomène de cycle s’applique également aux cellules. Tout évènement d’une très grande intensité (positif ou négatif)  arrivant à un moment donné ou à un âge donné va marquer les cellules. A la date anniversaire de cet évènement, nous en ressentirons les effets (positifs ou négatifs).

Ce phénomène cyclique s’applique aussi à la descendance, puisque l’information est transmise à travers l’ADN. Et voilà pourquoi, à une date anniversaire ou au même âge que l’un de nos grands-parents, nous revivons des émotions identiques ou nous déclenchons la même maladie. Il y a un schéma de répétitions.

Quels sont les domaines concernés par la mémoire cellulaire?

Tout ce qui vous arrive, tout ce que vous ressentez s’inscrit dans la mémoire cellulaire. Et l’information va être stockée et créer une croyance (ou schéma de pensée) limitante ou aidante.

Par exemple, si dans votre petite enfance vous êtes submergé par une vague à la plage. Cela déclenche chez le petit enfant que vous êtes une forte peur. Cette émotion vive va inscrire au niveau des cellules que l’eau est dangereuse. Vous allez ensuite avoir peur de l’eau. Et même une fois arrivé à l’âge adulte, cette peur est encore inscrite dans vos cellules et elle va continuer de déclencher une appréhension de l’eau. Cela devient une croyance limitante. Lorsque vous aurez des enfants, certains pourront avoir reçu cette information, ce qui explique la peur de l’eau déjà présente chez certains bébés sans évènements traumatisants déclencheurs.

Tout est donc inscrit dans la mémoire des cellules, et cela s’exprime par des blocages émotionnels ou des problèmes physiques. La mémoire cellulaire concerne donc:

    • le manque de confiance en soi
    • la colère
    • la tristesse
    • la dépression
    • les pleurs inexpliqués de bébé
    • les peurs
  • les angoisses
  • le stress
  • les problèmes de peau: eczéma, psoriasis, verrues
  • les troubles digestifs: diarrhée, constipation, colon irritable…
  • les migraines
  • les douleurs articulaires…

Peut-on modifier l’information contenu dans la mémoire cellulaire?

C’est la bonne nouvelle! Il est possible d’agir sur cette information contenu au sein de la cellule!

Les cellules ont une forme d’intelligence puisqu’elles sont capables de stocker de l’information. En établissant une connexion avec la cellule, il est possible de remonter à la source de l’évènement traumatisant (qu’il soit arrivé dans votre vie ou dans celle de vos ascendants) et d’en prendre conscience. Cette prise de conscience va permettre de comprendre que l’information n’a plus besoin d’être stockée, qu’elle n’est plus valable aujourd’hui.

Reprenons l’exemple de l’enfant qui a peur de l’eau. Quand il était petit cette peur jouait un rôle de « sécurité », il n’allait pas seul au bord de l’eau. Par contre à l’âge adulte il a appris à nager et il n’y a plus de danger à faire quelques longueurs de piscine. Sauf qu’il ne peut pas le faire, son appréhension de l’eau l’empêche d’aller dans l’eau. Ses cellules ont gardé en mémoire la dangerosité de l’eau, et il n’arrive pas à passer outre. Il est alors temps de modifier l’information de la mémoire cellulaire.

Comment faire?

Plusieurs questions peuvent être abordées lors d’une séance

  • un problème physique particulier (eczéma, douleurs…)
  • un état  émotionnel qui vous gêne (par exemple beaucoup de tristesse ressenti…)
  • un schéma répétitif de votre vie ou de génération en génération (par exemple une difficulté à concevoir présente sur plusieurs générations, des compagnons violents…)

Au cours de la séance, je me connecte à vos cellules. A travers la clairvoyance et la clairaudience, je trouve l’origine de la situation et j’obtiens l’information sous forme d’images ou de phrases. Je vous transmets ce que je vois, ce qui permet de prendre conscience du problème, de faire la paix avec cette part de vous et de transmuter l’information cristallisée au sein de la cellule.

La mémoire cellulaire est ainsi modifiée.

De plus en plus d’individus ont oublié leur enfant intérieur.
Dès notre naissance, les adultes dans notre vie nous forcent à être « normal » comme eux. Avec le temps, nous adoptons une personnalité pour répondre aux demandes des adultes. Devenus adultes, nous oublions donc (ou presque) notre individualité première, notre « Je suis ». En observant le comportement des adultes vis-à-vis les enfants qui insistent à être eux-mêmes, il est facile de constater comment l’enfant intérieur de ces adultes a lui aussi été profondément refoulé. Ce refoulement de l’enfant intérieur écrase la spontanéité, la joie de vivre, la créativité, l’authenticité, la capacité de s’exprimer, la confiance en l’Univers, la capacité d’être naturel ainsi que le
respect de soi.

En effet, dès le très jeune âge, les adultes font la morale en ce qui a trait au bien, au mal, au correct, au pas correct, au supposé, au pas supposé, au normal, au pas normal, etc…

L’enfant pur qui n’est pas encore affecté ou influencé par le monde des adultes, ne s’inquiète pas devant ces critères arbitraires, élaborés par le mental. Il « est » ce qu’il est. Il n’analyse pas qu’il est pour faire, dire ou ressentir quoi que ce soit; il est spontané, il ne se juge pas ou ne se critique pas même s’il se trompe; il admet son erreur sans se juger.

Lorsque nous nous jugeons ou que nous nous critiquons, nous nous basons nécessairement sur le passé, sur ce qui nous a déjà été appris. C’est donc l’intellect, avec sa capacité de se souvenir, qui nous mène et qui nous dirige. Prenons comme exemple, le temps des fêtes avec ses traditions et ses coutumes. Nous exigeons d’eux de s’habiller, de se coiffer, de se comporter selon nos goûts et nos croyances d’adulte. Nous leur achetons les cadeaux que nous aurions aimé recevoir étant enfants et nous nous attendons à ce que nos enfants soient reconnaissants. Si un enfant se rebiffe parce qu’il ne veut pas embrasser tous ses oncles et tantes, nous le disputons, nous lui faisons la morale, nous essayons par tous les moyens possibles de le faire changer d’idée.

Nous lui enseignons donc que lorsqu’il est spontané et qu’il est lui-même, il n’est pas correct et nous lui donnons l’impression de ne pas l’aimer autant. Il apprend que faire comme les autres veut dire être aimé davantage. Si l’enfant décide de croire à cela, voilà qu’une partie de lui est refoulée et cet enfant risque de continuer à faire des pirouettes pour être aimé, tout au long de sa vie d’adulte. La vie devient très lourde lorsque nous laissons notre mental (intellect) décider de notre comportement.. Nous devons constamment s’y référer avant de faire quoi que ce soit. Nous devenons alors, par choix, son prisonnier. Nous ne sommes plus maîtres de notre vie, puisque nous avons élu notre mental comme notre maître.

Si parfois nous osons agir selon notre intuition, nos désirs, sans vérifier avec le mental, et que cela s’avère être le contraire de ce que ce dernier croit, nous nous sentons tout de suite coupable. De là est engendré le besoin de se punir et de souffrir car nous nous sommes déclarés coupable. Du même coup, nous étouffons notre joie de vivre. Plus nous nous accusons, plus nous nous jugeons et plus il devient difficile de laisser notre créativité s’exprimer. Être créatif ne veut pas nécessairement dire « inventer » quelque chose, ça veut dire aussi savoir ce que nous voulons, décider de le faire arriver dans notre vie et de passer à l’action. Être créatif fait aussi partie de vivre le moment présent.

Pour qui?

Pour tous ceux qui veulent faire un travail en profondeur, qui veulent comprendre ce qui se passe dans leur vie, et qui veulent transformer les croyances (schémas de pensées conscients ou inconscients) et ainsi améliorer leur qualité de vie.


La médecine de l’habitat

Des phénomènes invisibles provenant du sous sol de la terre, de nos technologies modernes ou encore des mémoires parasites polluent nos habitats affectant notre santé et notre bien être.

La géobiologie (du grec  : la Terre, bios : la vie, logos : la connaissance) étudie l’impact de tous ces phénomènes invisibles, et permet d’appréhender l’influence des lieux sur tout ce qui vit : l’homme, l’animal, le végétal.

Le croisement de ces réseaux entre eux génère une zone géopathogène nocive pour le bien être et la santé.

Les lieux ont une influence sur notre vie et notre santé !

Qui n’a jamais ressenti cette mauvaise ou bonne impression en entrant dans un lieu ?

Combien d’autres voient leurs petits ennuis de santé disparaître subitement dès qu’ils quittent leurs maisons quelques jours ?

Pourquoi certaines personnes se plaignent d’être toujours fatiguées ou malades depuis quelles ont déménagé ou changé de bureau ?

Certaines zones d’une pièce se révèlent perturbatrices pour l’organisme lorsque on y demeure trop longtemps. C’est pourquoi, précisément bien choisir l’emplacement de notre lit, de notre siège de bureau, de notre canapé, et de tout autre endroit ou nous stationnons plusieurs heures par jour et par nuit, fait partie des facteurs essentiels à notre équilibre et notre bien-être.

Une exposition prolongée à ces ondes nocives provoque  selon la sensibilité de chacun des troubles du comportement  et /ou de graves problèmes de santé : stress, saute d’humeur, fatigue chronique, manque de concentration, maux de tête à répétition, troubles du sommeil, perte de mémoire, dépression nerveuse, baisse du système immunitaire, dérèglements endocriniens et parfois maladies dégénératives et cancers…

Ces mauvaises ondes ont aussi une influence sur notre vie, par exemple des périodes de « poisse » qui s’éternisent et des projets qui stagnent.

La géobiologie permet de neutraliser ces phénomènes.

Aux frontières de la science, la géobiologie allie la géologie, la physique, la biophysique, la biologie et aussi la radiesthésie. En effet pendant l’expertise géobiologique nous détectons certaines ondes avec des appareils scientifiques sophistiqués, d’autres plus subtiles ne peuvent se détecter qu’à l’aide d’outils comme les baguettes de sourcier, le pendule, l’antenne de Lecher….

Spécialisée dans les phénomènes invisibles, la géobiologie c’est la médecine de l’habitat des temps modernes, dont les pratiques nécessitent des qualités à la fois techniques et sensorielles pour agir sur le potentiel régénérateur qu’un lieu peut avoir sur ces occupants.

Pour tous renseignements contactez Patrick au 06 64 73 44 43

ou par mail  patrick.allongue@orange.fr

Prochaine formation : il reste encore quelques places…

formation soins énergétiques

Pour toutes demandes complémentaires

Plan d’accès :

patrick plan