236 chemin de la halte 83910 Pourrières
06 62 15 19 64
entreprendreenpaca@gmail.com

Serrano-Diagnostic Immobilier

Le multi-services de professionnels de confiance et de proximité- Dédié aux Particuliers et Entreprises

Le Cabinet Serrano Expertises s’engage à vos côtés pour que votre PROJET soit une réussite

David Serrano, expert immobilier

Tél :04 42 69 98 83 et cabinet-serrano@range.fr

Facebook

CABINET SERRANO EXPERTISES SARL – Impasse de la calade – RD 56E – Quartier Pin de Luquet – 13710 FUVEAU

Ses Activités : 

  • Diagnostic amiante Vente Location Travaux – Diagnostic Plomb CREP Vente Location Travaux – Recherche de termites et autres insectes xylophages – Diagnostic de Performance énergétique DPE – Mesurage Loi Carrez – Loi Boutin – Diagnostic installation intérieure d’électricité – Diagnostic installation intérieure de Gaz –
  • Diagnostic Technique Global (DTG) Loi ALUR –
  • Expert immobilier en pathologies du bâtiment et insectes xylophages : Capricornes et vrillettes etc.

Notre secteur géographique pour les diagnostics immobiliers : Bouches-du-Rhône 13 – Var 83 – Vaucluse 84 – Marseille – Aix-en-Provence – Gardanne – Trets – Aubagne – Fuveau – Gréasque – Meyreuil – Les Milles – Marignane – Vitrolles – Gignac – Septêmes – Plan de Campagne – Calas – Cabriès – La Duranne – Rousset – Peynier – Peypin – Roquevaire – Auriol – Saint-Zacharie – Nans-les-Pins – La Penne-sur-Huveaune – Cuges-les-Pins – La Ciotat – Saint-Cyr-sur-Mer – Bandol

Le cabinet Serrano propose :

  • des diagnostics vente: DPE, AMIANTE, PLOMB, TERMITES, ÉLECTRICITÉ, GAZ, MESURAGE LOI CARREZ
  • des diagnostics locatif : DPE, AMIANTE, TERMITES, ÉLECTRICITÉ, GAZ,MESURE LOI BOUTIN
  • des diagnostics travaux : AMIANTE, PLOMB
  • DTG & Copropriété : Diagnostic technique, calcul de tantièmes
Certifié par Bureau Veritas Certification et Qualixpert

Visitez notre site

Le Diagnostic de Performance Énergétique D.P.E.

Le diagnostic de performance énergétique également appelé DPE fait partie du dossier de diagnostic technique. Il est obligatoire lors de la vente ou de la location, tous deux réalisés suivant des modes de calcul semblables. Le diagnostic de performance énergétique a une valeur uniquement informative.

Le DPE n’est pas obligatoire pour certains bâtiments :

  • Les constructions provisoires prévues pour une durée d’utilisation égale ou inférieure à deux ans ;

  • Les bâtiments indépendants dont la surface hors œuvre brute au sens de l’article R.112-2 du code de l’urbanisme est inférieure à 50 mètres carrés;

  • Les bâtiments ou parties de bâtiments à usage agricole, artisanal ou industriel, autres que les locaux servant à l’habitation, dans lesquels le système de chauffage ou de refroidissement ou de production d’eau chaude pour l’occupation humaine produit une faible quantité d’énergie au regard de celle nécessaire aux activités économiques ;

  • Les bâtiments servant de lieux de culte ;

  • Les monuments historiques classés ou inscrits à l’inventaire en application du code du patrimoine ;

  • Les bâtiments ou parties de bâtiments non chauffés ou pour lesquels les seuls équipements fixes de chauffage sont des cheminées à foyer ouvert, et ne disposant pas de dispositif de refroidissement des locaux ;

  • Les bâtiments ou parties de bâtiments résidentiels qui sont destinés à être utilisés moins de quatre mois par an.

Selon une étude statistique réalisée en 2010, il ressort que les 2/3 des logements français ont une cotation en D ou en E (voir le tableau de répartition ci-dessous), tandis que plus de  la moitié ont une cotation E, F ou G.

Actualité :
Ce diagnostic ayant fait l’objet de controverses quant à la fiabilité des résultats, le législateur a fait évoluer le moteur de calcul en multipliant les points de contrôle (en les passant de 30 à 60, avec l’utilisation d’un logiciel accrédité par l’État) et en instaurant deux niveaux d’opérateur. Ces nouvelles dispositions sont entrées en vigueur le 1er mai 2013.

Au niveau des logements, le premier niveau « sans mention » permettra de réaliser les DPE.

En revanche, pour les autres types de bâtiments (tertiaires, collectifs, commerces), il faudra justifier d’un DPE « avec mention ».

Quoi qu’il en soit, la fiabilité du résultat passe avant tout par la prise de mesures et d’informations la plus précise possible.

Ainsi, une maison de 5 pièces demande environ 1 heure de prise de mesures sur site !

Le cabinet Serrano vous assure du sérieux le plus rigoureux dans la prise de mesures pour obtenir un classement fiable.

A noter que le DPE des maisons construites avant 1949 est calculé à présent uniquement sur la base des consommations réelles de chauffage et production d’eau chaude sdanitaire. Auparavant, en l’absence des relevés de consommation, on pouvait faire un calcul « conventionnel » 3CL, mais la nouvelle réforme vient de supprimer cette possibilité.

En cas d’absence de factures (départ d’un locataire, par exemple), le DPE reste obligatoire mais ne pouvant établir le calcul, le document n’aura pas de classement énergétique (DPE vierge) et se contentera de la descrition des caractéristiques techniques, et des préconisations de travaux, ce qui nécessite malgré tout l’inspection, le mesurage du bien et les préconisations de travaux. Il disposera malgré tout du numéro d’enregistrement de l’ADEME.

Les DPE antérieurs à cette réforme restent valables 10 ans et peuvent donc continuer à servir pour les transactions immobilières

Le Constat de recherche d’amiante avant Vente 

La recherche de matériaux à base d’amiante concerne tous les bâtiments dont le permis de construire a été validé avant le 1er juillet 1997.

Dans le cas d’une vente, la recherche est uniquement visuelle sans sondanges destructifs, appuyée par des analyses en laboratoire.

Dans le cas de travaux, ou de démolition, la recherche de matériaux contenant de l’amiante sera exhaustive avec prise d’échantillons systématique et sondages destructifs.

Nous proposons également l’assistance au montage du DTA (dossier technique amiante) pour les entreprises.

Guide d’information du ministère de la Santé sur l’amiante (version 2014) 

Bon à savoir :

L’amiante est une fibre minérale naturelle qui ne peut être identifiée que par un microscope.

Il existe différentes variétés d’amiante présentes dans de nombreux matériaux de construction.

Avant les années 70, l’amiante était ajoutée à une très grande variété de produits afin de les renforcer et de leur donner de meilleures qualités isolantes (faux plafonds, flocage, etc.), de résistance au feu et à l’humidité.

En raison de son caractère cancérigène, l’usage de l’amiante a été restreint progressivement à partir de 1978, pour aboutir à une interdiction totale en 1997.

La présence d’amiante dans une maison ou dans un édifice public n’est pas dangereuse en soi, sauf pour les matériaux dits « friables » tels que les flocages qu’on trouve, par exemple, en sous-face des planchers ou les calorifuges de tuyauteries.

Pour les produits compacts, comme les plaques ondulées ou les conduits en fibro-ciment, le risque existe lorsque ces matériaux sont abîmés ou endommagés.

C’est à ce moment là que des particules peuvent être libérées dans l’atmosphère et représenter un grave danger pour la santé.

Pour permettre aux futurs acquéreurs d’acheter en tout connaissance de cause, sa détection est désormais obligatoire pour toutes les maisons individuelles ou les appartements dont le permis de construire a été délivré avant le 1er juillet 1997.

Prévu par l’article L.1334-13 du Code de la santé publique et d’une durée de validité illimité, ce diagnostic répertorie la présence ou l’absence, ainsi que l’état de conservation, des produits de construction contenant de l’amiante.

La recherche d’amiante porte sur tous les supports, comme les murs, les poteaux, les cloisons, les gaines, les coffres verticaux, les plafonds, les poutres, les charpentes, les planchers, les faux-plafonds, les conduits, les canalisations, les portes coupe-feu, les vide-ordures et les ascenseurs.

Attention : si la vente concerne un lot situé dans un immeuble en copropriété et que celui-ci a déjà fait l’objet d’un dossier amiante, la fiche récapitulative qui vous sera remise lors de la vente ne concerne que les parties communes.

Pour les parties privatives, le diagnostic amiante doit être annexé à l’avant-contrat de vente (un compromis de vente le plus souvent).

Contactez:

David Serrano, expert immobilier

Tél :04 42 69 98 83 et cabinet-serrano@range.fr

CABINET SERRANO EXPERTISES SARL – Impasse de la calade – RD 56E – Quartier Pin de Luquet – 13710 FUVEAU

 
%d blogueurs aiment cette page :